Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche209
Cote15 AF
Titre du fondsArchives Eliane Viennot
Dates extrêmes1974-1990
Volume0,20 ml
Mode d'entréeDon
Origine du fondsDon d'Éliane Viennot
Notice historiqueÉliane Viennot est aujourd'hui professeure de littérature à l'Université de Saint-Etienne et spécialiste de l'histoire des femmes du XVe au XVIIe siècle. Elle est présidente de la Société Internationale pour l'Etude des Femmes d'Ancien Régime, fondée en octobre 2000 : http://siefar.femmes.free.fr. D'après son récit dans C'est terrible, quand on y pense, Éliane Viennot est venue au militantisme d'extrême gauche par le MLAC auquel elle a adhéré en 1974. Au printemps 1975, elle adhère à Révolution ! dont elle intègre rapidement la commission nationale Femme. En automne 1977, le mouvement est déchiré par des divisions internes (dues en partie à l'action des militantes féministes) qui aboutissent à l'éclatement de l'OCT au dernier trimestre 1977, la dissolution définitive survenant en 1978 ou 1979. Après son départ de l'OCT, Éliane Viennot est demeurée militante féministe et a participé à des groupes d'études féministes.
Description du fondsLes archives données par Eliane Viennot se composent : 1) d'archives de fonctionnement du parti politique d'extrême gauche OCR-OCT (alias Révolution !). Ces archives ont été réunies par Éliane Viennot en tant que membre ou rédactrice ; elles concernent essentiellement la situation des femmes au sein de Révolution !, dans le monde du travail, et les relations avec les autres organisations de femmes. A cela s'ajoute de la documentation sur divers mouvements féministes au sein d'organisations politiques d'extrême gauche (autres que Révolution !). 2) d'archives rassemblées par Éliane Viennot en tant que membre du comité de rédaction de revues féministes. Ces archives sont d'importance inégale : un ensemble de correspondance sur 2 ans pour les Cahiers du GRIF, 2 feuilles isolées pour Études féministes. Plan de classement : 1- Archives de l'OCR-OCT 2-Documentation sur d'autres mouvements 3-Groupes d'études féministes
Sources complémentaires
Nature des documentsDocuments écrits
Traitement du fondsFonds classé
Supports pour la communicationOriginaux uniquement
Instruments de rechercheInventaire en ligne : Fonds 15 AF, Eliane Viennot : répertoire numérique réd. par Valérie Neveu. Novembre 2003. Répertoire du fonds 15 AF
BibliographieBoons Marie-Claire, Brisac Tessa, Kerhervé Annick, Roussel Marie-Jo, Viennot Éliane, C'est terrible, quand on y pense, Paris, Galilée, 1983. Cahiers du GRIF. 1ère série (Bruxelles), 1973-1978 (n° 1-24) ; 2e série (Paris), 1982-1988 (n° 25-39) ; 3e série, 1991 (n° 31/32). Études féministes / Association pour les études féministes, n° 1-6, 1987-1989 ; automne 1989, printemps 1990, automne-hiver 1990 ; printemps 1991.
Conditions de communication
Sujet(s)
Code lieuCAFangers
Lieu de conservationCentre des Archives du Féminisme
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche17-12-2011
CréditsFiche créée par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite.

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.