Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche248
Cote
Titre du fondsLucien Descaves. Sous-fonds Louise Michel
Dates extrêmes1860-1905
Volume1,90 ml
Mode d'entréeLegs
Origine du fondsLucien Descaves (1861-1949), écrivain libertaire, détenteur d'une importante collection d'archives et documents relatifs à la Commune.
Notice historiqueLouise Michel (Vroncourt, 1830 – Marseille, 1905) naît au château de Vroncourt en Haute Marne où sa mère, Marianne, était domestique. Fille naturelle du châtelain ou plus vraisemblablement de son fils, elle jouit de l'affection de ses grands-parents, et est élevée au château. Elle envoie alors ses premiers poèmes avec Victor Hugo qui l'encourage. A la mort des Demahis, elle doit, avec sa mère, subvenir à ses besoins. Refusant le mariage, elle se prépare au diplôme d'institutrice en Haute-Marne, puis part à Paris en 1857 où elle fréquente les milieux d'opposition au Second-Empire et milite dans l'opposition républicaine. Proches des membres de la Première Internationale, elle prend tout naturellement une part active à la Commune de Paris. En 1871, elle est condamnée à la détention perpétuelle dans une enceinte fortifiée. En 1873, elle est, avec tant d'autres, déportée en Nouvelle-Calédonie. Sur place, elle est l'une des rares à se ranger aux côtés des Canaques révoltés (1878) contre le joug colonial français, voyant dans leur insurrection un combat analogue à celui des Communards pour un monde plus digne et plus juste. Refusant de bénéficier d'une mesure d'amnistie individuelle, elle revient en France à l'occasion de l'amnistie générale décrétée le 14 juillet 1880. Louise Michel commence alors une vie de conférencière et poursuit ses travaux littéraires. Elle sillonne alors la France, mais aussi la Belgique, l'Angleterre où elle réside de 1890 à 1895 en conférencière révolutionnaire. Epuisée et affaiblie, elle s'éteint à Marseille entre deux réunions publiques le 9 janvier 1905. Ses obsèques à Levallois-Perret seront accompagnées par près de 100 000 personnes.
Description du fondsCorrespondance avec des parents, amis, communards, socialistes et anarchistes (1871–1904). Manuscrit de ses mémoires, autres manuscrits, poésies, notes et carnets, papiers personnels, brochures, dossiers de presse. Plan de classement : 1. Correspondance générale de Louise Michel 2. Documents personnels 3. Documents concernant les écrits de Louise Michel 4. Documents sur la vie publique de Louise Michel (1871-1905) 5. Documents concernant des tiers 6. Documents concernant la mémoire et la commémoration de Louise Michel 7. Documents de Lucien Descaves sur Louise Michel
Sources complémentairesSources complémentaires à l'IISH : microfilm du fonds Louis Michel du Centre russe d'histoire et de documentation moderne et contemporaine, Moscou, fonds 233. Manuscrits de romans et de poèmes ; lettre à Félix Appert, Odysse Barot, à la Commission des grâces, à E. Girault, Pauline Savari, etc. ; iconographie. Sources complémentaires en France : CHAN, fonds Emile Digeon (338 AP 1) : correspondance (1860-1898) CHAN, fonds Gouberville (AB XIX 4153, dossier 4) : correspondance ; photographies ; nécrologie (1870-1905) CHAN, fonds Henri Messager (AB XIX 4277, dossier 2) : correspondance relative à sa déportation (1872-1876) CHAN, fonds Boislisle (AB XIX 3569, dossier 5) : lettre écrite à un capitaine membre du conseil de guerre (30 septembre 1871) CHAN, fonds Gabriel Delisle (51 AP 4) : autographe (s.d.) CHAN, fonds André Cochut (430 AP 1) : lettre, poème (s.d.) IFHS, fonds Gosset (14 AS 204) : lettres IFHS, fonds Delesalle (14 AS 12-53 ter) : correspondance, coupures de presse (1885-1889) Musée de l'Histoire vivante (Montreuil), fonds Louise Michel. Musée d'art et d'histoire (Saint-Denis), fonds Commune de Paris.
Nature des documentsDocuments écrits. Documents iconographiques.
Traitement du fonds
Supports pour la communicationFonds microfilmé ; Originaux
Instruments de rechercheinformatisé, en ligne (par Quentin Dupuis, 2003) www.iisg.nl
Bibliographie
Conditions de communicationLibre
Sujet(s)
Code lieuIISH
Lieu de conservation
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche
CréditsFiche créée par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite.

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.