Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche295
Cote
Titre du fondsArchives de Louise Weiss
Dates extrêmes1910-1983
Volumenon renseigné
Mode d'entrée
Origine du fondsDon de Louise Weiss + archives « russes ». Petite partie des archives volées à Louise Weiss et emportées en URSS en 1945. Ces archives ont été restituées au ministère des Affaires étrangères en 1995.
Notice historiqueLouise Weiss (1893-1983), journaliste et écrivain. Elle crée en 1918 une revue de politique française et internationale, L'Europe Nouvelle, qui étudie les conditions de la vie politique, économique et sociale de l'Europe. Son but est d'empêcher une nouvelle guerre par l'arbitrage et la coopération entre les Etats, le rapprochement franco-allemand, le désarmement et les projets d'union européenne. Louise Weiss dirige la revue entre 1920 et 1934, tout en effectuant de nombreux voyages pour assister aux grandes conférences internationales et pour étudier les nouveaux pays nés du découpage de l'Europe. En janvier 1934, Louise Weiss démissionne de L'Europe Nouvelle. En effet, l'aggravation de la situation politique internationale due à l'échec de la conférence du désarmement en 1932 et l'avènement du nazisme en Allemagne témoignent de l'échec de son combat en faveur de la paix. Dès la création de sa revue, Louise Weiss s'intéresse au droit de vote des femmes. Elle estime que l'accession des Françaises au suffrage permettrait d'empêcher une nouvelle guerre. En 1934, elle crée une association, « La Femme Nouvelle », qui organise de nombreuses manifestations. Elle présente sa candidature symbolique aux élections municipales de 1935 et aux élections législatives de 1936. En 1935, 16 852 bulletins de vote sont déposés en sa faveur. Après la Seconde Guerre mondiale, Louise Weiss entreprend des voyages sur le continent américain, en Afrique et en Asie. Elle collabore avec le sociologue Gaston Bouthoul, le fondateur de la polémologie. De ses voyages, elle rapporte de nombreux films documentaires et photographies. Louise Weiss est aussi une femme de lettres. Les Souvenirs d'une enfance républicaine (1937) préfigurent la publication des Mémoires d'une Européenne (1968-76) qui constituent son oeuvre majeure. En 1971, Louise Weiss a créé une fondation et un prix annuel pour prolonger son action en faveur de l'unité européenne et de l'avancement des sciences de la paix.
Description du fondsLe Musée conserve des papiers personnels légués par Louise Weiss, un fonds de près de 2500 photographies (familiales, documentaires et ethnographiques) ainsi que les archives de l'Association Européenne des Amis de la Fondation Louise Weiss. Le musée possède la collection complète de L'Europe Nouvelle sous forme de microfilms ainsi que des exemplaires de la revue pour les années 1926 à 1939.
Sources complémentaires
Nature des documentsDocuments écrits, documents iconographiques
Traitement du fonds
Supports pour la communicationoriginaux et microfilm
Instruments de rechercheinventaire consultable sur place
Bibliographie
Conditions de communicationpas de restriction mentionnée sur le site pour la consultation des archives.
Sujet(s)Femmes politiques.
Code lieuMusWeiss
Lieu de conservationMusée Louise Weiss
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche17-05-2014
CréditsFiche créée par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite.

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.