Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche369
Cote48 AF
Titre du fondsAnnie Sugier
Dates extrêmes1949-2016
Volume2,4 ml
Mode d'entréeDon
Origine du fondsFonds conservé au domicile d'A. Sugier jusqu'en 2015.
Notice historiqueAnnie Sugier, née en 1942, est scientifique de formation ; après des études à la Faculté des Sciences d'Orsay, elle a fait toute sa carrière dans le nucléaire ; elle a été reconnue comme experte en radioprotection en France et à l’international.
Dans les années 1975, Annie Sugier a créé S.O.S. Femmes alternative, pour défendre les femmes battues et pour l'ouverture du premier refuge à Clichy. Elle a passé la main de cette association dans les années 1980.
Annie Sugier a cofondé la Ligue du Droit des femmes en 1975 avec Simone de Beauvoir et Anne Zelensky. Si Annie Sugier est partie, Anne Zelensky en est toujours responsable.
Puis Annie Sugier a cofondé avec Simone de Beauvoir la Ligue du Droit International des Femmes en 1983. La LDIF a mené de nombreuses actions qui ont duré des années, comme « la bataille des femmes d'Alger », combat de femmes françaises mariées à des Algériens et réclamant leurs enfants enlevés par le père, qui a duré sept ans et a abouti à une convention fixant des règles de droit. Autre bataille de la LDIF : celle pour l'application des règles de neutralité (laïcité) dans le cadre des Jeux Olympiques, combat qui, vingt ans après, est toujours d'actualité puisque des femmes voilées sont encore envoyées à cet événement sportif.
La LDIF est la première à dénoncer les violences contre les « beurettes » (affaire Sohane Benziane, affaires d'excision) avec l'avocate de l'association, Linda Weil-Curiel.
Chaque nouvelle affaire entraîne la création d'une nouvelle association rattachée à la LDIF, comme ce fut le cas du Comité Atlanta ou de S.O.S. Femmes Alternative.
Annie Sugier a publié de nombreux livres sur les femmes, notamment Histoires du MLF avec Anne Zelensky. Elle travaille actuellement avec un photographe sur un livre relatant les trente ans d'action de la LDIF à travers les photos. De plus, elle compte écrire un livre sur Sohane Benziane.
Description du fondsLe fonds contient essentiellement les archives retraçant deux des engagements principaux d'Annie Sugier : la mobilisation pour la présence de femmes aux Jeux Olympiques (création du comité Atlanta), et la volonté de protéger les femmes de la violence conjugale (association S.O.S. Femmes Alternative).
Les dossiers concernant le comité Atlanta sont composés d'archives datant de la création du comité à aujourd'hui, et retracent les différentes actions qu'il a menées pour amener les pays ne présentant pas de délégation féminine aux Jeux Olympiques à en présenter une, mais aussi contre le port du voile islamique lors de cet événement sportif.
Les dossiers concernant l'association S.O.S. Femmes Alternative remontent aux travaux d'Annie Sugier antérieurs à la création de l'association ; le but de cette dernière est de protéger les femmes battues par leurs maris en créant des refuges dont les archives des établissements de Clichy et de Strasbourg sont présentes dans ce fonds. À noter aussi quelques mélanges avec des documents issus de la Ligue des droits des femmes (à l’origine de l’association S.O.S. Femmes Alternative).
Le fonds contient également le manuscrit de Femmes voilées aux Jeux Olympiques et celui, non publié, d'Amour et violence coécrit avec Anne Zelensky.
Le fonds ne contient pas d'archives sur les autres engagements militants d’Annie Sugier :
- son adhésion au Parti socialiste
- l’action relative aux « mères d’Alger »
- la CLEF dont elle est vice-présidente.
Les livres d'Annie Sugier sur le sport et les violences faites aux femmes sont intégrés dans le catalogue général de la bibliothèque universitaire d'Angers de la cote 3 097606 à la cote 3 097642 incluses.
Sources complémentairesAu CAF : Série de DVD, « Témoigner pour le féminisme » (24 AF) : ITV d’Annie Sugier et Anne Zelensky ; Fonds Florence Montreynault, 4 AF ; Fonds Sirkis, Luce, 8 AF ; Fonds Marcelle Devaud, 20 AF ; Fonds Régine Saint-Criq, 28 AF.
A la bibliothèque Marguerite Durand (Paris ) : Dossier sur la LDIF, surtout constitué d’articles parus dans Libération, ainsi que d'un dossier sur le Comité Atlanta ; Fonds Anne Zélensky.
Nature des documentsDocuments écrits. Documents sonores.
Traitement du fondsClassé
Supports pour la communicationOriginaux
Instruments de rechercheCatalogue dans Calames http://www.calames.abes.fr/pub/ms/FileId-2130
Bibliographie- Maternité esclave, ouvrage collectif signé « Les chimères », dont faisait partie Annie Sugier, qui a en outre assuré l’assemblage des textes. - Paris, Éd. 10/18, 1975.
- Les Femmes s’entêtent, ouvrage collectif, préface de Simone de Beauvoir. - Paris, Gallimard, 1975 (Idées).
- Annie de Pisan et Anne Tristan (Annie Sugier et Anne Zelensky), Histoires du MLF. - Paris, Calmann-Lévy, 1977 (L’ordre des choses).
- Le Livre noir de la condition des femmes, dir. par Christine Ockrent, coord. par Sandrine Treiner, postface de Françoise Gaspard avec la collaboration de 40 contributeurs, dont Annie Sugier pour l’article « Le voile n’est pas un signe religieux comme les autres ». - Paris, XO Ed., 2006.
- (Re) découvrir l’œuvre de Simone de Beauvoir, du Deuxième Sexe à La Cérémonie des adieux, sous la dir. de Julia Kristeva, Pascale Fautrier, Pierre-Louis Fort, Anne Strasser ; contient l’article d’Annie Sugier « Nos chemins se sont croisés ». - [Lormont], Le bord de l’eau Éd., 2008. Actes du colloque tenu à l'université Paris 7 à l'occasion du centenaire de Simone de Beauvoir le 09 janvier 2008.
- Annie Sugier, « La plaque errante de Sohane », dans : Les Temps modernes, n° spécial La transmission Beauvoir, 63e année, janvier-Mars 2008 n° 647-648.
- Liliane Lazar, L’empreinte Beauvoir : des écrivains racontent ; contient l’article d’Annie Sugier, « Une rencontre improbable ». - Paris, L’Harmattan, 2009.
- Annie Sugier, avec la collab. d’Anne-Marie Lizin et Linda Weil-Curiel, Femmes voilées aux jeux olympiques. - Bruxelles, Paris, Ed. Jourdan, 2012.
- Annie Sugier, C'est quoi être féministe ? - La Tour d'Aigues : Éd. de l'Aube, 2015 (Les Grands Entretiens d'Émile).
Site de la LDIF http://www.ldif.asso.fr.
Conditions de communicationLibre
Sujet(s)Sport ; Islam ; Voile ; Violences conjugales ; Deuxième vague
Code lieuCAFangers
Lieu de conservationCentre des Archives du Féminisme
Note
Date de création de la fiche26-12-2016
Date de modification de la fiche26-12-2016
CréditsFiche mise en ligne par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.