Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche375
Cote55 AF
Titre du fondsFonds Anne-Marie Giffo-Levasseur
Dates extrêmes1977-2006
Volume70 cm linéaires
Mode d'entréeDon
Origine du fondsDon
Notice historiqueAnne-Marie Giffo-Levasseur, chercheuse en sciences sociales, est cofondatrice de SOS Femmes Nantes. Créée en 1978, cette association féministe est devenue une institution reconnue. Le groupe de femmes qui en est à l'origine a souhaité aider les femmes victimes de violences conjugales à travers la libération de la parole, la dénonciation des violences conjugales et le développement de solidarités. Cela se concrétise par l'apport d'un soutien, y compris pratique (hébergement), un travail juridique et des actions d'information et de sensibilisation. L'équipe militante se renforce progressivement et est complétée de salariés : embauche d'une première secrétaire à partir de 1979 pour assurer l’accueil et les écoutes téléphoniques. L'association assure également un hébergement d'urgence : elle disposait en 1984 de 24 places réparties dans trois appartements. En 1987, se crée la fédération nationale solidarité femmes à laquelle participe SOS femmes Nantes.

L'une des premières actions de SOS Femmes fut de dévoiler le problème et le scandale que représentent les femmes battues. Bien souvent c’est un problème ignoré ou dont on ne fait pas grand cas. Il a donc fallu démontrer le problème et le faire admettre à la société et aux personnes ou autorités compétentes. Mme Levasseur considère ainsi que « ce n'était pas le problème de Mme X, mais un problème de société incarné en M. X ». Au début de l’association, les femmes battues avaient honte de témoigner, aussi cela se faisait en toute discrétion et dans le plus grand secret auprès de journalistes, permettant ainsi à la presse de relayer l'information.

Grâce à ses actions, l'association nantaise a peu à peu été financée par la Caisse d’allocations familiales, le conseil général, les mairies et autres organismes. Des militantes actives sont là pour aider les femmes violentées à s'en sortir : SOS Femmes les aide en leur indiquant des démarches et autres conseils, mais fournit aussi un soutien moral.
Description du fondsLa plupart des documents sont relatifs à son association : SOS Femmes Nantes. Pour le reste, ce sont des archives personnelles : des documents en lien avec le combat des femmes et une importante documentation.
Ce fonds contient 3 cassettes audio.
Sources complémentairesÀ la bibliothèque universitaire d'Angers :
54 AF Fonds Marie-Madeleine Tallineau (cofondatrice de SOS Femmes Nantes)
Nature des documentsDocuments écrits. Documents sonores.
Traitement du fondsClassé
Supports pour la communicationOriginaux
Instruments de rechercheCatalogue et inventaire informatisés. Répertoire du fonds Anne-Marie Giffo-Levasseur, 55 AF
BibliographieSans objet
Conditions de communicationLibre
Sujet(s)Non renseigné
Code lieuCAFangers
Lieu de conservationCentre des Archives du Féminisme
Note
Date de création de la fiche17-09-2017
Date de modification de la fiche17-09-2017
CréditsFiche mise en ligne par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.