Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche61
Cote23 APC 1 à 24
Titre du fondsPapiers Octave Meynier
Dates extrêmes1912-1959
Volume24 articles
Mode d'entréeDon.
Origine du fondsDon.
Notice historiqueL'Union des femmes de France est une société de secours créée en 1881 par Emma Koechlin-Schwartz, épouse d'Alfred Koechlin, manufacturier alsacien réfugié en France, maire du 8e arrondissement entre 1879 et 1888. Mme Koechlin-Schwartz s'est investie dans de nombreuses oeuvres en faveur des femmes : santé, instruction. En 1883 elle a été nommée officier d'Académie en remerciement de la contribution des Koechlin à la fondation du lycée Sévigné.
Description du fondsLe fonds rassemble les archives et la documentation d'Octave Meynier (mort en 1961), officier affecté au service colonial en Afrique noire et en Algérie. Sa documentation inclut un dossier sur le Comité de l'Union des femmes de France, en Algérie.
Sources complémentaires
Nature des documents
Traitement du fondsClassé
Supports pour la communicationOriginaux uniquement
Instruments de rechercheRépertoire numérique dactylographié par E. Rabut et F. Glière, 18 p., consultable sur place uniquement.
BibliographieGeneviève Poujol, Un féminisme sous tutelle : les protestantes françaises, 1810-1960, Paris, Les éditions de Paris, 2003.
Conditions de communicationLibre
Sujet(s)
Code lieuCAOM
Lieu de conservation
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche
CréditsFiche créée par Archives du féminisme. Réutilisation commerciale interdite.

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.