Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche94
Cotenon précisé
Titre du fondsFonds Bouglé, sous-fonds Camille Bélilon
Dates extrêmes1900-1928
Volume5 dossiers
Mode d'entrée
Origine du fonds
Notice historiqueOn sait peu de choses de la vie d'Ernestine Tournemine, dite Camille Bélilon, née en 1851. Première femme à prendre la parole au congrès annuel des Sociétés savantes en 1895, elle tint une chronique féministe à La Fronde et collabora quinze ans au Journal des femmes et à de nombreux journaux de province. Elle fit partie des comités d'organisation des congrès féministes de 1896 et 1900 et fut vice-présidente du Groupe français d'études féministes. Elle est l'auteur avec sa soeur Hyacinthe des Entretiens familiers d'une institutrice avec ses élèves, et, avec Camille Pelletier d'Escamps, de deux romans, Histoire d'une femme et Morphinomane, publié en feuilleton en 1903-1904.
Description du fondsLe fonds comporte un exemplaire de son feuilleton Morphinomane, des convocations de la société Le Suffrage des femmes, une vingtaine de textes imprimés, une trentaine de lettres, des articles imprimés et quelques papiers personnels.
Sources complémentaires
Nature des documentsDocuments écrits.
Traitement du fonds
Supports pour la communication
Instruments de rechercheALBISTUR Maïté, Catalogue des archives Marie-Louise Bouglé, 1982, pp. 42-43 et pp. 245-248.
Bibliographie
Conditions de communication
Sujet(s)
Code lieuBHVP
Lieu de conservation
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche
Crédits

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.