Guide des sources de l'histoire du féminisme

Guide des sources de l'histoire du féminisme
En France, de la Révolution à nos jours

Fiche détaillée

<< Précédent   Suivant >>

N° fiche99
Cotenon précisé
Titre du fondsFonds Bouglé, sous-fonds Ferdinand Buisson
Dates extrêmes1898-1913
Volume
Mode d'entrée
Origine du fonds
Notice historiqueRadical-socialiste de gauche, libre-penseur, député de Paris de 1902 à 1914 puis de 1919 à 1924, Ferdinand Buisson (1841-1932) est président de la Ligue des droits de l'homme de 1913 à 1926, lauréat du prix Nobel de la Paix en 1927. En 1911, il fonde la Ligue des électeurs pour le suffrage des femmes. Il est membre d'honneur de la LFDF et de l'UFSF.
Description du fondsLes archives de ce fonds concernent l'action menée par Ferdinand Buisson en faveur du droit de vote des femmes : dossiers d'enquête sur les pays suffragistes (Europe et Etats-Unis), la situation du vote féminin dans le monde, et l'évolution de la condition des femmes entraînée par l'attribution de ce droit, pétitions et propositions de loi de 1897 à 1913, correspondance officielle avec les parlementaires (145 lettres en 1910) et privée avec les militantes des mouvements suffragistes (118 lettres de 1908 à 1914)
Sources complémentaires
Nature des documentsDocuments écrits Documents iconographiques
Traitement du fonds
Supports pour la communication
Instruments de rechercheALBISTUR Maïté, Catalogue des archives Marie-Louise Bouglé, 1982, pp. 49-50 et 333-354.
BibliographieBUISSON Ferdinand, Le vote des femmes, rapport de 1911.
Conditions de communication
Sujet(s)
Code lieuBHVP
Lieu de conservation
Note
Date de création de la fiche01-01-2006
Date de modification de la fiche
Crédits

Accueil | Recherche avancée | Résultats de la dernière recherche | Voir toutes les fiches | Haut de page | Aide

Version en ligne du Guide des sources de l'histoire du féminisme (dir. C. Bard, A. Metz, V. Neveu) publié aux Presses universitaires de Rennes en 2006 à l'initiative de l'association Archives du féminisme. Réalisation du M2 Bibliothèques de l'université d'Angers (février 2010). Données publiées avec l'aimable autorisation des PUR et des établissements ou associations cités.