Sauvons la Bibliothèque Marguerite Durand !

Marguerite Durand pétition

La bibliothèque Marguerite Durand (BMD), bibliothèque municipale de la Ville de Paris spécialisée dans l’histoire des femmes, du féminisme et du genre, fondée en 1932 grâce au don de la journaliste féministe Marguerite Durand, devra bientôt quitter le bâtiment qu’elle occupe dans le 13e arrondissement depuis 1989, afin que la médiathèque Jean-Pierre Melville puisse occuper à elle seule tout le bâtiment.

Ce projet pourrait être l’occasion pour la Mairie de Paris de proposer à la BMD un nouvel espace, plus spacieux, à la fois pour ses collections à l’étroit depuis des années, et pour le développement d’activités, telles qu’expositions, conférences, débats, ateliers pédagogiques, etc. Or, la Mairie a décidé que la BMD serait hébergée par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), dans le 4e arrondissement. Cette décision a été prise sans concertation avec le personnel et les partenaires sociaux.

La Mairie de Paris assure que ce déménagement offrira une meilleure visibilité à la BMD, arguant du caractère prestigieux du bâtiment et de sa centralité dans Paris, ainsi que de la présence à la BHVP du fonds féministe Marie-Louise Bouglé et du fonds George Sand. Or la BHVP n’a plus de place pour ses propres collections ; celles de la BMD seront donc stockées dans des magasins extérieurs, en un lieu non précisé, leur communication sera différée, la BMD n’aura plus de salle de lecture propre et son personnel sera de fait mutualisé avec celui de la BHVP. 

Seule bibliothèque publique en France exclusivement consacrée à l’histoire des femmes, du féminisme et du genre, jouissant d’une renommée internationale, la BMD ne doit pas devenir invisible puis disparaitre, dans une ville dont la maire se déclare si volontiers féministe.

Une intersyndicale et un collectif de soutien « Sauvons la BMD ! » lancé par l’association Archives du féminisme se sont constitués pour que la Mairie de Paris renonce à ce projet et propose un lieu d’accueil offrant à la bibliothèque Marguerite Durand une véritable visibilité et des conditions de fonctionnement dignes.

Si vous souhaitez soutenir ce collectif, nous vous invitons à participer aux actions qui se mettent en place :

– écrire à Anne Hidalgo (anne.hidalgo@paris.fr) et à Bruno Julliard (bruno.julliard@paris.fr)

– vous abonner au compte Twitter @CollectifBMD, https://twitter.com/collectifbmd

– vous abonner à la page Facebook https://www.facebook.com/CollectifsauvonslaBMD

– vous abonner sur instagram  https://www.instagram.com/collectif.sauvonslabmd/?hl=fr

– signer la nouvelle pétition en ligne : https://www.change.org/p/mairie-de-paris-sauvons-la-biblioth%C3%A8que-marguerite-durand

– participer à la préparation de la manifestation des associations féministes

– et venir vous inscrire à la BMD…

Contact par mail : collectif.sauvonslaBMD@gmail.com

Ou fiche de contact sur le site : http://www.archivesdufeminisme.fr/

La biblioteca Marguerite Durand (BMD), biblioteca municipal de la Ciudad de París especializada en la historia de las mujeres, del feminismo y del género, fundada en 1932 gracias a la donación de la periodista feminista Marguerite Durand, muy pronto tendrá que desalojar el edificio que ocupa en el XIII distrito parisiense desde 1989, para que la mediateca Jean-Pierre Melville pueda ocupar la totalidad del edificio.
Este proyecto podría ser, para el Ayuntamiento de París, la oportunidad de proponer a la BMD un nuevo lugar, más amplio, tanto para sus colecciones que se han quedado sin espacio desde hace muchos años, como para el desarrollo de actividades tales como exposiciones, conferencias, debates, talleres pedagógicos, etc. Sin embargo, el Ayuntamiento de París ha decidido que la BMD se alojaría en la Biblioteca Histórica de la Ciudad de París (BHVP), en el IV distrito. Esta decisión, a la que se opone la totalidad de los sindicatos, se ha tomado sin ninguna concertación con el personal ni con los agentes sociales.
 
El Ayuntamiento de París asevera que esa mudanza otorgará una mejor visibilidad a la BMD, alegando el carácter prestigioso del edificio y su centralidad en París, así como la presencia en la BHVP del fondo feminista Marie-Louise Bouglé y del fondo George Sand. En realidad, la BHVP ya no tiene espacio para sus propias colecciones; las de la BMD se almacenarán entonces en el exterior, en un lugar no comunicado, y su entrega se aplazará, la BMD ya no tendrá sala de lectura propia y su personal quedará mutualizado con el de la BHVP.
 
Única biblioteca pública exclusivamente dedicada a la historia de las mujeres, del feminismo y del género en Francia, con fama internacional, la BMD no debe volverse invisible, ni desaparecer.
Un comité de apoyo “Sauvons la BMD!” [¡Salvemos la BMD!], impulsado por la asociación Archives du Féminisme [Archivos del Feminismo] se ha formado para que el
 
Ayuntamiento de París renuncie a ese proyecto y proponga un lugar de acogida que proporcione a la biblioteca Marguerite Durand una verdadera visibilidad y unas condiciones de funcionamiento dignas.
Si quieres apoyar este comité, te invitamos a que participes en las acciones que se están organizando:
 
– escribir por mail a Anne Hidalgo [alcaldesa de París] y a Bruno Julliard [primer teniente de alcaldesa y delegado de Cultura] [más abajo encontrarás el modelo de correo, junto con las direcciones electrónicas]
 
suscribirte a la cuenta Twitter @CollectifBMD
 
-suscribirte a la página Facebook https://www.facebook.com/CollectifsauvonslaBMD/
 
 
 
participar el 18 de noviembre en una concentración feminista frente a la BMD (pronto encontrarás más explicaciones en el blog que estamos creando)
 
ayudarnos a contactar con asociaciones y organizaciones que apoyen oficialmente el Comité “Sauvons la BMD!”
 
preparar un 8 de marzo de 2018 bajo el signo de la preservación de nuestra memoria feminista
 
 
EJEMPLO DE CORREO ELECTRÓNICO
– Anne Hidalgo : anne.hidalgo@paris.fr ; escribir también a la jefa del servicio de gestión del correo de la alcaldesa: sylvie.clavier@paris.fr
 – Bruno Julliard : bruno.julliard@paris.fr
 
A Madame la maire de Paris, Anne Hidalgo
Monsieur le premier adjoint, Bruno Julliard, chargé de la Culture
La bibliothèque Marguerite Durand (BMD), bibliothèque municipale de la Ville de Paris spécialisée dans l’histoire des femmes, du féminisme et du genre, fondée en 1932 grâce au don de la journaliste féministe Marguerite Durand, devra bientôt quitter le bâtiment qu’elle occupe dans le 13e arrondissement depuis 1989, afin que la médiathèque Jean-Pierre Melville puisse occuper à elle seule tout le bâtiment.
Ce projet pourrait être l’occasion pour la Mairie de Paris de proposer à la BMD un nouvel espace, plus spacieux, à la fois pour ses collections à l’étroit depuis des années, et pour le développement d’activités, telles qu’expositions, conférences, débats, ateliers pédagogiques, etc. Or, la Mairie a décidé que la BMD serait hébergée par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), dans le 4e arrondissement. Cette décision a été prise sans concertation avec le personnel et les partenaires sociaux.
La Mairie de Paris assure que ce déménagement offrira une meilleure visibilité à la BMD, arguant du caractère prestigieux du bâtiment et de sa centralité dans Paris, ainsi que de la présence à la BHVP du fonds féministe Marie-Louise Bouglé et du fonds George Sand. Or la BHVP n’a plus de place pour ses propres collections ; celles de la BMD (2 km linéaires) seront donc stockées dans des magasins extérieurs, en un lieu non précisé, leur communication sera différée, la BMD n’aura plus de salle de lecture propre et son personnel sera de fait mutualisé avec celui de la BHVP. Qui aura encore envie dans ces conditions de donner ses archives à la BMD ?
Seule bibliothèque publique en France exclusivement consacrée à l’histoire des femmes, du féminisme et du genre, jouissant d’une renommée internationale, la BMD ne doit pas devenir invisible puis disparaitre, dans une ville dont la maire se déclare si volontiers féministe.
Avec le collectif « Sauvons la BMD ! » (lancé par l’association Archives du féminisme, avec le soutien de tous les syndicats concernés), nous demandons que la Mairie de Paris renonce à ce projet et propose un lieu d’accueil offrant à la bibliothèque Marguerite Durand une véritable visibilité et des conditions de fonctionnement dignes, permettant de futurs enrichissements.